Ligue d'Aviron des Pays de la Loire

Articles classés ‘Haut niveau’

Championnat Régional Aviron Indoor 2014

J-2 pour les 306 inscrits à ce grand rendez-vous ! Tout ce qu’il faut savoir sur le 2e Championnat Régional Aviron Indoor des Pays de la Loire.
Article mis à jour le 3 décembre 

Lire la suite

Faciliter les études du sportif de haut niveau

Pas évident de mener de front études et sport de haut niveau. Une convention signée jeudi 23 juin aménage la scolarité.

Lire la suite

Les entraîneurs du Pôle de Nantes

Le quotidien Ouest-France a interrogé le directeur des pôles France et espoirs de Nantes Sébastien Vieilledent afin de dresser un portrait original de ses entraîneurs.

Lire la suite
Guillaume Raineau (CAN) : Je veux marcher sur les pas d’Yves Hocdé

Guillaume Raineau (CAN) : Je veux marcher sur les pas d’Yves Hocdé

Voir l’article sur SPORT DATING

Source :

Les regrets du quatre sans barreur poids léger

Les regrets du quatre sans barreur poids léger

Les rameurs français peuvent nourrir des regrets. Vainqueurs de leur finale B en 6’02’’19 devant les Suisses (2e, 6’03’’82) et les Danois (3e, 6’05’’29), Fabrice Moreau, Franck Solforosi, Nicolas Moutton et Guillaume Raineau (CAN) ont réalisé, malgré leur départ moyen, une course parfaite. De quoi alimenter, chez eux, des regrets. Quelques minutes plus tard, le titre mondial était en effet décroché par les Britanniques (Chambers, Mattick, Williams, Bartley) en 6’10’’71 devant les Australiens (2e, 6’10’’78) et les Chinois (3e, 6’10’’79) à l’issue d’une finale A dantesque mais moins rapide que la finale B. « Oui, nous avons forcément des regrets, souligne avec sincérité Franck Solforosi. Notre parcours au Mondial de Karapiro est pourtant symbolique de l’irrégularité de nos performances cette saison ».

Source :http://www.avironfrance.asso.fr

Finale C pour Eugénie Vince à Karapiro

Finale C pour Eugénie Vince à Karapiro

En finale C  du deux de couple femme poids léger (FSPL2x), Élise MAURIN (Melun CN) et Eugénie VINCE (Saint-Nazaire OS) sont 3èmes en 8:19.58. Une bonne préparation pour aborder les futures échéances et un véritable enjeu pour la prochaine saison, celui de qualifier la coque pour les Jeux Olympiques de Londres 2012 !

Source :

Guillaume Raineau survole les 10km d’Orvault !

Guillaume Raineau survole les 10km d’Orvault !

Source :

Aviron : Julien Bahain quitte son navire angevin

Aviron : Julien Bahain quitte son navire angevin

Londres 2012. Pour préparer au mieux les Jeux olympiques, le rameur angevin quitte son club de toujours, Angers nautique aviron, et rejoint l’Aviron toulousain. Angers pour Toulouse.

La Maine pour la Garonne. C’est une page qui se tourne pour Julien Bahain. Le médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Pékin (2008) a décidé de donner une nouvelle orientation à sa carrière. Il l’a annoncé hier : « Je prends ma licence à l’Aviron toulousain pour les trois prochaines années dans l’optique de préparer les Jeux de Londres en 2012. »

Une décision pas facile à prendre, évidemment, pour celui qui avait fait toutes ses classes à Angers nautique aviron. « Il m’a fallu faire la part des choses entre l’aspect sentimental et l’aspect personnel. »

« On va enfin pouvoir s’entraîner ! »

Pourquoi Toulouse plutôt qu’une autre ville ? Parce qu’un projet l’attend autour du deux de couple qu’il compose avec Cédric Berrest… Toulousain d’origine. C’est le club de Toulouse, celui de son équipier donc, qui est venu le chercher : « On nous a proposé un projet articulé autour du club et d’un sponsor privé », explique Julien Bahain. Une proposition que ne pouvait pas assurer la Ville d’Angers : « C’est dommage que Julien ne porte plus les couleurs angevines, regrette Michel Houdbine, adjoint en charge des sports. Mais il va bénéficier d’engagement privé que nous ne pouvions pas lui proposer. Et l’aide qu’on lui a fourni (achat d’un skiff) va pouvoir servir son club, qu’il a aidé à faire avancer. »

Le sponsor en question est JD Promotion, un promoteur immobilier déjà partenaire du Toulouse football club. Du matériel pour leurs entraînements individuel et collectif va être acheté. Un salaire leur sera également accordé. Et « un gros effort de communication » sera fait autour des deux athlètes, vice-champions du monde en Pologne cet été. Des conditions quasi idéales pour préparer sereinement les Jeux olympiques. Julien Bahain ne navigue plus à vue : « C’est clair que là je n’ai plus de questions à me poser pendant trois ans. Je n’ai plus à chercher des partenariats à droite à gauche. C’était du temps passer à ne pas s’entraîner, c’était de la perte d’énergie. »

S’il va encore se consacrer principalement à ses études pendant six ou sept mois, à Compiègne, il pourra ensuite passer plus de temps avec Cédric Berrest. « Jusqu’à cette année, on ne s’affrontait individuellement que lors des championnats de France. Désormais, surtout pendant les deux dernières années, on sera 100 % du temps ensemble. On pourra se tirer la bourre en solo. Et on pourra aussi travailler le double. »

Les deux compères pourront aussi poursuivre leur travail de médiatisation de l’aviron. « Nous sommes les deux seuls rameurs à communiquer. Et c’est grâce à ça qu’on a pu décrocher ce partenariat. C’est un moyen de mettre en avant notre sport. »

L’Anjou, Julien Bahain ne le quitte pas pour autant définitivement. Le partenariat avec le conseil général du Maine-et-Loire devrait se poursuivre : « Je n’aurai pas le même rôle moteur, évidemment. Mais j’ai envie de rester impliquer dans le coin. C’est ma région. » Une région qu’il ne manquera pas de visiter pour fêter ses futures médailles. « C’est promis ! »

C. R.

Ouest-France
 
Plus d’info ici

Source :

Poznan, Faucheux et Raineau à 14 centièmes du podium !

Poznan, Faucheux et Raineau à 14 centièmes du podium !

 

Déception pour le quatre sans barreur poids léger composé de Franck Solforosi, Fabrice Moreau et des nantais du CA Vincent Faucheux et Guillaume Raineau. En effet, malgré un départ canon,  ils n’arrivent pas à contenir le retour des allemands, danois et polonais.

Le quatre sans poids léger se place donc à la quatrième place de ces championnats du monde, comme aux Jeux-Olympiques de Pékin.

Alignés en deux barré, Benjamin Lang, Sébastien Lenté et leur barreur, Benjamin Manceau (Angers), se classent cinquièmes de leur finale, remportée par les Américains. Tout comme le nantais Charles Breschet (CA Nantes) en huit poids léger, avec Nicolas Cornu, Edouard Jonville, Thomas Baroukh, Francois Marty, Nicolas Moutton, Vincent Cavard, Barthelemy Agostini et le barreur Anthony Benoît.

A retenir également, en aviron handisport, la cinquième place en finale B du quatre barré tronc, bras et jambes mixte ( LTAMix4+) composé de Antoine Jesel, Emeline Piellard, Bernadette Pickering, Remy Taranto et de la barreuse nantaise du CA Agathe Le Bouter.

Source :

istanbul escort pendik escort kartal escort Escort porno